Actualités

Partager sur :
14 septembre 2020
Réseau

Diplômé en période de crise - Paul Théry (p2008)

Vue 150 fois

Qui êtes-vous ?

 

Je suis Paul Théry, IFI 2008, actuellement biérologue (spécialiste de la bière artisanale) et artisan brasseur à mon propre compte avec la société A Portée de Bière (www.aporteedebiere.fr). Mon parcours, à l'instar d'autres anciens élèves, peut paraître atypique mais il me semblait intéressant de le partager.



 

En 2008, après une année de spécialisation Environnement et un dernier stage dans une structure créant du réseau entre le collectivités territoriales, je recherche une première expérience en collectivité ou milieu associatif. Je n'ai, à vrai dire, jamais eu de plan de carrière. Mon souhait a toujours été et restera : avoir du sens dans ce que je fais et être en accord avec la structure dans laquelle je travaille.

À la sortie de l'école, je me posais encore beaucoup de question par rapport à mes envies et aux valeurs que je souhaitais défendre dans mon futur travail. Ces réflexions et peut-être la « crise » de 2008 ont fait que j'ai recherché un emploi durant 1 an. N'ayant pas d'expérience en collectivité ou association, je me suis finalement résolu à accepter un poste en station d'épuration dans une industrie fabriquant des agrocarburants. Après quelques mois en poste, je me suis bien rendu que je n'étais pas heureux dans ce travail, peu en accord avec mes idées de défense de l'environnement.

Après un an d'expérience et un engagement associatif dans la protection de la nature (une passion datant de 2008), j'ai décidé de tout mettre en œuvre pour devenir chargé d'études en association de protection de l'environnement. Un service civique à la Ligue pour la Protection des Oiseaux durant un an puis une prise de poste dans un Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement. Après 8 ans en tant que responsable de secteur dans cette association de protection de l'environnement, j'ai décidé il y a 2 ans de changer de cap une nouvelle fois pour développer une entreprise autour de ma seconde passion : la bière artisanale.

 

Vous l'aurez compris, pour ma part, je n'ai pas adapté mon parcours scolaire et ma recherche d'emploi en lien avec la « crise ». D'autre part, je n'ai jamais priorisé mon salaire au travail et valeurs recherchées. Je pense personnellement qu'il est beaucoup plus important de faire un travail qui a du sens et qui me plait. La « crise » ne m'a donc jamais bien atteinte directement.

 

Concernant la formation proposée par l'école en 2008, j'en garde un très bon souvenir notamment concernant les stages effectués à l'étranger, l'ouverture d'esprit et toutes les réflexions proposées autour du savoir être. Le vivre ensemble et le respect de l'autre me semble les plus belles valeurs à développer pour notre société.

 

Aujourd'hui, mes propres activités professionnelles ont bien sûr été « impactées par la crise sanitaire » notamment durant le confinement. Mais encore une fois, j'ai essayé de me recentrer sur mes valeurs et voir le bon côté des choses : profiter de la vie et faire ce qui nous plaît vraiment ! Plus j'avance et plus je me dis que lorsque l'on veut réaliser quelque chose, on y arrive. Alors, recentrez-vous sur vos envies, vos souhaits, vos rêves et réalisez-les sans vous préoccuper de « la crise ».





1
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.